Projet artistique / Compagnie

LE PROJET ARTISTIQUE

Ce qui me touche le plus dans le mouvement expressionniste c'est ce NON affirmé de toute une génération, qui balaya l'Europe entière et qui mit fin au dogmatisme conservateur et au romantisme allemand.

Ce refus d'une norme artistique figée et étouffante a été l'appel d'air qui s'est transformé en tempête puis en tornade pour toute une génération.

Une tornade de liberté artistique qui a balayé tous les arts ; littérature d'abord, puis peinture, théâtre, musique, cinéma et enfin architecture.

Et dans cette liberté nouvelle, beaucoup de cloisons sont tombées.

Les artistes, (et plus spécifiquement les artistes du mouvement expressionniste du Cavalier Bleu, initié par Wassili Kandinsky et Frantz Marc) ont collaboré ensembles au renouveau des formes esthétiques, du fond artistique, de la pensée politique.

Beaucoup l'ont payé de leur vie en 1933.

 

La Cavalière Bleue est née également d'un refus... mais surtout de mille envies.

Refus d'arrêter une pensée artistique à un moment M, aussi tragique soit il.

Envie de continuer la route, de mélanger les genres, de rencontrer d'autres langages, d'autres artistes, de se nourrir et de s'inspirer les uns des autres.

De confronter nos envies, de frotter nos idées pour créer à chaque fois un spectacle qui soit le fruit d'une réelle émulation.

 

Depuis sa création, la Cavalière Bleue est une compagnie de théâtre kaléidoscopique et protéiforme, en mouvement.

Et si la compagnie est née d'un NON révolté, tout comme la jeunesse flamboyante des jeunes artistes du cavalier bleu, c'est bien un OUI curieux et impatient qui nous guide et qui dessine aujourd'hui notre ligne artistique.

 

Anne Morier

Directrice Artistique

anne danse jardin.jpg
masques jardin 1.jpg

LA CAVALIÈRE BLEUE

Créée en 2007, la compagnie LA CAVALIERE BLEUE, (en hommage au mouvement artistique instauré par Klee et Kandinsky) s'attache à développer, comme son grand frère allemand, un travail sur la distance théâtrale mais également sur la pluridisciplinarité.

Sa recherche l'amène à chaque spectacle, et en résonance avec la cohérence  dramaturgique  de ses créations, à explorer le croisement des genres et des outils théâtraux.

2008 : « Mayday !Mayday ! » spectacle de clowns électrifiés d'après le mythe de Médée, qui mêle clown de théâtre et musique électro en temps réel. 

2009 : « La Reine des Neiges » adaptation marionnettique expressionnisto-burlesque du conte d’Andersen. 

2012 : « Am Stram Gram » spectacle visuel et d'ombres pour tout petit public (2-5 ans)

2015/2016 : « Le Cahier d’Elikia » d'après le bruit des os qui craquent de Suzanne Lebeau, sur et avec d'anciens enfants soldats et deux marionnettes Bunrakus.

« Le Cahier » marque un réel tournant dans la démarche de la compagnie. Il est à la fois une adaptation, un témoignage et une vraie réflexion sur les enfants soldats, le trafic de Coltan et les intérêts en cause. Il ne donne pas de solution, ni de réponse.

Il ne s'agit pas d’enfoncer des portes ouvertes mais bien d’ouvrir la discussion avec le public. Le travail de la compagnie s'attache sincèrement à replacer la réflexion du public et son libre arbitre au cœur de sa démarche.

 

C'est  dans  cet  optique  que  s'est  créé  en

2019  « Le jardin ». Un spectacle et une réflexion autour des suppliantes d'Eschyle. Cette pièce, écrite par Alberto Garcia Sanchez en 2012, est tout à la fois un questionnement sur les migrants, sur la peur et l'obsession de "la mauvaise herbe"qui envahit mais aussi un miroir tendu. Un miroir vieux de 2500 ans, et qui questionne aujourd'hui nos valeurs et notre démocratie. 

A chacun des spectacles, la compagnie a développé à travers tous les territoires, des actions culturelles cohérentes et pertinentes.

Le prochain spectacle « les règles du jeu », actuellement en cours d'écriture, mettra en scène une partie de jeu d'échec entre la Reine de France, symbole d'une Europe puissante, et le chef africain papa Léopard, digne représentant d'un continent en développement.

Et si la politique et l'humour grinçant, vitriolé seront au rendez-vous...la magie nouvelle sera également de la partie et pourrait bien bouleverser ses règles du jeu trop bien huilées ...

 

elikia plateau